AFRIQUE

Référentiel

Code

Note(s) sur la portée et contenu

Note(s) sur la source

Note(s) d'affichage

Termes hiérarchiques

AFRIQUE

Termes équivalents

AFRIQUE

Termes associés

AFRIQUE

695 Description archivistique résultats pour AFRIQUE

695 résultats directement liés Exclure les termes spécifiques

25 ANS DE VIE AFRICAINE

  • 3F1.1a5
  • file
  • 1928 - 1949
  • Formule de contrat bilatéral (3 feuilles, polycopiées).
  • Rapport du P. SOUL à Mgr LEROY, sur une visite des Maisons des Soeurs Missionnaires du Saint Esprit à MADAGASCAR, 30.11.1932.
  • "Entre nous", n° 14, octobre 1928.
  • Les Soeurs du Saint Esprit au CAMEROUN :
  • "Le 25e anniversaire de l'arrivée des premières religieuses françaises au Cameroun" (avec une conférence de M. CHAULEUR), 1949.
  • Lettre du P. SOUL à Mgr LEROY (15.03.1929) sur les Soeurs du CAMEROUN.
  • Lettre du P. J.B. PASCAL aux Soeurs spiritaines du Cameroun (quelques avis), 18.09.1926.
  • "Appel de l'Afrique", brochure de présentation des Soeurs du saint Esprit (mai 1950). Imprimés avec photos, 32 pages.

SŒURS MISSIONNAIRES DU SAINT-ESPRIT (SŒURS SPIRITAINES)

300e ANNIVERSAIRE DE LA CONGREGATION DU SAINT ESPRIT/AFRIQUE

  • 1T1.5.2
  • file
  • 2002 - 2003
  1. L'année spiritaine dans la FANO :
    • Dépliant programme pour 2002 et 2003. Projet de programme.
    • Dépliant : 2 février 2002 Pentecôte 2003 : une année spiritaine (2 ex.)
    • Programme des conférences à Ziguinchor, au séminaire St Louis, de février à juin 2002. Tract pour la conférence du P. Vieira.
    • Extraits de Revues : Horizons Africains n° 543 (avril 2002) "300 années de Mission de la Congrégation des Pères du Saint-Esprit".
      Supplément au n° 25 fév. 2002 "Spiritains en Afrique de l'Ouest" : projet de programme pour la Guinée Conakry et la Mauritanie et prière composée par le P. Bienvenu + Prière "officielle" de l'année spiritaine.
      Echo de la Mission (juil. août 2002) : Sénégal, l'année spiritaine à Dakar.
      A l'Ecoute de N.D. de Guinée (avril-mai 2002 n° 62-63) : "L'année spiritaine. Une année de renouveau spirituel", P. Nazaire DIATTA.
      Extrait de journaux : Le Soleil (04.03.2002), Le Matin (25.02.2002).
    • Conférences : P. DAVIET "La spiritualité du P. Libermann", 8 p.
    • Abbé Léon DIOUF "Congrégations missionnaires et Eglise locale. Histoire et Avenir", 11 p.
    • Emile Samba NDIAYE "La spiritualité du P. Libermann, une spiritualité pour les laïcs", 6 p.
    • Sr Marie-Hervé TINE "Une figure spiritaine : Mgr Aloys KOBES".
    • P. Gérard MEYER "La mission spiritaine aujourd'hui, spécialement en Afrique de l'Ouest", 6 p.
    • P. Gérard VIEIRA "Brève histoire de la FANO".
  2. Programme des manifestations en ANGOLA (lettre du P. S. LOURENÇO.
    • BRAZZAVILLE : Extraits de la Semaine Africaine : (22.05.2003) "300 ans au service de l'Eglise, des pauvres, des populations délaissées", (12.06.2003) clôture de l'année spiritaine : 300 ans de mission, hier et aujourd'hui".
    • Ile MAURICE : "Spiritains. L'Aventure d'une vie" (oct. 2003) F.O.I.
    • NIGERIA : "Lead us on". 300 Years of Holy Ghost Congrgation", 09.06.2003 : photos, histoire, programmes et messages de félicitations.
    • TANZANIE : Jubilee Year Guidelines, 1703-2003.

MAISON GÉNÉRALICE

A CENTURY OF EMANCIPATION.

  • 4A2.1b2.10
  • file
  • 1801 - 1900

Article, imprimé en anglais, sur l'esclavage. Malgré sa suppression par le Bill du 07.08.1833, il subsiste encore...

BUXTON Noël

A PROPOS DES MISSIONS CHEZ LES INFIDELES.

  • 5B1.11a5.5
  • file
  • 1909

Tiré à part du "Messager du Coeur de Jésus", août 1909, imprimé de 16 pages.
Sujet : la mission, son financement par la Propagation de la Foi, la Saint Enfance, le rôle de la prière...

MESSAGER DU COEUR DE JESUS

LE ROY Alexandre, Mgr

ACADEMIE DES SCIENCES COLONIALES/PIROGUE/SAINT PIERRE APOTRE

  • SR-25
  • file
  • 1913 - 1993
  • Académie des sciences coloniales (annales) :
  • 1/ Volume 1 à 6
  • 2/ 1922-1935, Volumes 1 à 23
  • Pirogue (1971-1993) :
  • 3/ N° 1 à 45
  • 4/ N° 46 à 88
  • Bulletin de l'Oeuvre de St Pierre Apôtre (quelques exemplaires).
  • Echo de St Pierre Claver (1913).

BULLETINS, REVUES ET JOURNAUX

ACTUALITE POLITIQUE

  • SF-182.3.2
  • file
  • 1970 - 1970

IV. Le Monde.
AVRIL 2 : Tunisie (M. Ben Salah est accusé de " forfaiture " ; le général Oufkir a quitté la capitale) ; Maroc (les liaisons aériennes intérieures seront assurées par une compagnie nationale) ; Congo-Brazzaville (des " milices populaires " remplaceront la gendarmerie dissoute) ; Lesotho (le roi Moshoeshoe II est contraint de quitter le pays ; quatorze morts) ;
Correspondance : l'Angola et " Chine nouvelle " ; Sénégal (un lot de matériel militaire offert par la France.) ; Bibliographie (" Moïse Tshombé abandonné ") ; Dahomey (une " assem-blée du Nord " s'est réunie à Parakou) ; Lettre de Djerba (Tunisie) : l'île aux trois cents mosquées . 5,6 : Maroc (Rabat : le règlement du contentieux franco-marocain pourrait préluder à une nouvelle forme de coopération ; une négociation en deux phases ; le temps de la relève ; Une convention de recherches d'hydrocarbures va être signée avec les pétroles d'Aquitaine) ; Algérie (reprise des relations diplomatiques avec la Hongrie) ; Mauritanie (le gouvernement est remanié) . 7 : Sénégal (aux fêtes du 10ème anniversaire de l'Indépendance, le président Senghor appelle la nation à la rigueur et à l'effort) ; Tunisie (Quatre mandats de dépôt sont lancés dans l'affaire Ben Salah) . 9 : (p.3) Guinée (M. Sekou Touré se dit à nouveau prêt à " coopérer " avec la France) ; Lesotho (de nouveaux incidents auraient fait des morts) ; Algérie (M. Basdevant aux industriels français : le climat des négociations est positif) ; (p.4) Soudan (la bataille de l'île d'Aba aurait fait 300 morts) . 19,20 : (p.5) Gambie (les électeurs sont appelés à se prononcer sur l'adoption d'un Constitution républicaine) ; Tunisie (un secteur coopératif est maintenu dans le commerce de distribution ; " Jeune Afrique " : M. Ben Salah n'est pas coupable de haute trahison) ; Tanzanie (Dar-Es-Salam : la conférence des pays non alignés : un mouvement qui se désagrège ; le Communiqué) ; Dahomey (MM. Maga et Ahomadegbe proposent la formation d'un " Commission prési-dentielle collective ") ; Guinée (Paris souhaite " une meilleure compréhension " entre les deux pays) ; (p.14) Correspondance : les Français sont-ils racistes ? (Racisme " classisme " et xénophobie ; des faits significatifs ; l'école et la presse ; Le cardinal Marty : la France est en danger de racisme) . 21 : Nations-Unies (le secrétaire général du Conseil ocuménique des Églises prie M. Thant d'intervenir pour le respect des droits de l'homme) ; Tchad (des troupes d'Infanterie de marine remplacent la Légion) ; R.S.A. (le contrôle de la majorité " afrikaner " est l'enjeu des élections législatives ; trahir l' " apartheid ") ; R.C.A. (le général Bokassa reconnaît la R.D.A.) ; Algérie (une société pétrolière algéro-libyenne va être constituée) ; Sierre Leone (Dix personnes, dont l'ancien chef d'état-major, sont condamnées à mort) ; 22 : Guinée-Bissau (les mesures de protection prises par le Sénégal gênent sensiblement les combattants nationalistes ; un courant xénophobe) ; Nigeria (l'ancien Biafra est doté du même statut que les autres États de la Fédération) ; à Paris (réunion des ministres de l'Information des États africains francophones) ; 24 : Algérie (le gouvernement a mis au point un projet de " Charte de la révolution agraire " ; " la terre à ceux qui la travaillent " ; les " gros exploitants " ; le secteur socialiste agricole) ; R.S.A. (Johannesburg : différend entre Wasin-gton et Pretoria à propos d'un projet de route entre le Botswana et la Zambie ; Aux élections d'Afrique du Sud, le parti de M. Vorster a infligé une sévère défaite à l'extrême droite) ; 28 : Les Noirs et le système économique occidental (une expérience ambiguë aux Etats-Unis ;la forme capitaliste du " black power " ; Comment le Mali revient au libéralisme ; les Maliens ont retrouvé l'économie de marché. ; et l'assistance technique chinoise continue) ;
29 : R.S.A.(M. Vorster se déclare résolu à poursuivre la politique d' " apartheid ") ; Tchad, (L'armée française expérimente un canon de 20 monté sur hélicoptère) ; Congo-Kinshasa (M. Adoula adresse un " avertissement " aux autorités de Brazzaville) ; Dar-Es-Salam (M. Amilcar Cabral déclare que les colonialistes portugais intensifient leurs bombardements contre les populations des zones libérées en Guinée-Bissau et Cap-Vert) ; Les accords commerciaux qui lient le Maroc et la Tunisie à la C.E.E. . V. Le Monde.
MAI 3,4 : Dahomey (2): M. Hubert Maga est nommé chef de l'État pour deux ans ; Portrait : une carrière politique mouvementée)./ 5 : la guérilla au Tchad (I. Des jacqueries à l'insurrection ; un nationalisme centralisateur : (pp.1 et 9) ; (p.9) Haute-Volta (contrairement à ses engagements antérieurs l'armée a décidé de rester au pouvoir ; division des civils ; résignation des intellectuels) ; Édito (le 6ème plan et l'aide au Tiers-Monde, par Robert Buron) ; Biblio-graphie (Le Gabon) . 6 : Algérie (le problème des travailleurs séjournant en France a été abordé avec M. Fontanet) ; Nigeria ( la Croix-Rouge nigériane cessera le 30 juin ses activités dans l'ancien Biafra ; Lagos et le Saint-Siège vont normaliser leurs relations) ; Ouganda (le diplomate anglais enlevé samedi a été libéré) ; Libye (nouvelle loi concernant les sociétés commerciales) ; (p.9) la guérilla au Tchad (suite) (II. Le sauvetage : une situation catastro-phique ; l'armée tchadienne ; le redressement ; révolution et sous-développement) . 7 : en Zambie ( M. Kaunda envisage de décourager la France de participer à la construction du barrage de Cabora-Bassa) ; (p.7) la guérilla au Tchad (suite) (III. L'atout du Président : 500 Toubous contre une armée ; les élections de décembre ; pourquoi la France intervient) . 8 : Algérie (le port de Skikda (ex-Philippeville) va être modernisé et agrandi ; Les Merguez au
" Journal officiel " algérien) ; R.S.A. ( M. Vorster semble prêt à sacrifier le développement économique à l' " apartheid " ) ; Maroc (le contentieux territorial a été au centre des entretiens avec le ministre des affaires étrangères espagnol ; le communiqué commun ; Flottille soviétique au Maroc) ; Ouganda (les agresseurs du président Oboté sont condamnés à la détention à vie) ; Nigeria (les intérêts français au Nigeria n'ont jamais été menacés, déclare l'ambassadeur du Nigeria en France) . 9 :Rhodésie (la lutte des nationalistes Noirs : les maquisards zimbabwe voudraient être traités en combattants et non en criminels, déclare M. Stephen Nkomo) ; Tanzanie (des officiers et d'anciens membres du gouvernement sont jugés pour " trahison ") ; Tunisie (le procès de M. Ben Salah commencerait prochainement) ; 10,11 : (p.7) Nigeria (le lieutenant-colonel Effiong aurait été arrêté) ; Tunisie (avant le procès de Ben Salah, des personnalités tunisiennes demandent un débat sur les "options socialistes" ;R.S.A. (disparition d'un diplomate américain au Cap) ; Madagascar (la président Tsiranana quittera La Salpêtrière le 14 mai) ; Accord de coopération touristique entre la Tunisie et l'Algérie ; Cameroun (les élections auront lieu le 7 juin) ; (p.1 et 10) La torture (par François Desgrées du Lou) ; Correspondance (Xénophobie, ségrégation, racisme : richesses africaines ; les " dégénérés " répondent. ; le " décret Crémieux " mesure arbitraire et discriminatoire) ; 20 : Mali (la persistance des tensions politiques compromet l'effort de redressement entrepris par le nouveau régime ; un lourd héritage ; les courants d'échanges) ; Maroc (Hassan II : le pays va " entamer une des phases les plus importantes de son histoire ") ; Congo-Kinshasa (5 chefs d'États africains sont les hôtes du général Mobutu) ; R.S.A. (des étudiants Blancs ont manifestés à Johannesburg en faveur des détenus politiques africains) ; 23 : Tunisie (devant la Haute-Cour de Tunis, M. Ben Salah se montre vivement ému par les plaintes des victimes de la collectivisation ; " on n'avait plus envie de crier : " Vive Bourguiba ! ") ; Mali (à Bamako : 5 pays créent une Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest) ; Congo-Kinshasa (le parti unique va être institutionnalisé) ; Rhodésie (M. Vorster en visite à Salisbury) ; Haute-Volta (un référendum constitutionnel aura lieu le 14 juin) ; Algérie (sérieux incidents dans un lycée français ; M. Bouteflika a exprimé ses " graves préoccupations " à l'ambassadeur de France) ; Maroc (plusieurs étudiants arrêtés) ; Gabon (difficultés entre Libreville et Lagos au sujet du sort des enfants biafrais réfugiés) ; Namibie (Washington ne garantira plus les investissements américains en Namibie) ; Libye (pour l'entraînement de ses pilotes militaires, la Libye commande un biréacteur Falcom à la Société Dassault) ; 24,25 : Algérie (les relations de coopération avec la France traversent une phase délicate) ; L'Algérie, la Libye et l'Irak ont conclu un accord de coopération pétrolière.(mai) 24,25 (suite) : Mozambique (M. Samora Machel est nommé président du FRELIMO) ;Tunisie (la Haute Cour a entendu les inculpés de M. Ban Salah) ; Madagascar (M. Tsiranana a rencontré M. Pompidou) ; Lettre de Gorée : 4 siècles d'histoire à l'encan ; 27 : Israël et l'Afrique noire (après dix ans de coopération et d'harmonie, les relations sont empreintes d'un certain désenchantement ; l'O.U.A. et la solidarité islamique ; une coopération contestée; les accords de coopération israélo-africains ; 25 ambassades en Afrique) ; Maroc (Oran : Hassan II et le colonel Boumediène pourraient s'entreteir à Tlemcen du contentieux frontalier algéro-marocain) ; Soudan (la nationalisation des banques marque une évolution à gauche du régime) ; 28 : (p.3) Tunisie (M. Nouira pourrait être nommé premier ministre) ; Tchad (nouvelle controverse au Palais du Luxembourg au sujet de l'intervention militaire française ; à Lomé, M. Tombalbaye s'étonne de l'annonce d'un retrait partiel des troupes) ; Maroc (plusieurs responsables étudiants sont passés en jugement) ; Afrique du Sud (la commission internationale des juristes (lui) demande la libération de 22 africains gardé au secret) ; Nigeria (le budget fédéral prévoit un effort prioritaire en faveur de l'ancien Biafra) ; Kenya (la Communauté économique d'Afrique orientale tient session) ; (p.5) au Palais des sports à Paris : " la torture est un crime qui doit cesser " déclare Mgr Helder Camara. VI. Le Monde.
JUIN 2 : (p.3) Gabon (bien impressionnées par la stabilité politique, de nombreuses sociétés industrielles s'installent au Gabon ; diversification ; les projets les plus importants) ; (p.4) Livres : les regroupements de la décolonisation en Algérie (par Michel Gornaton) ; 7,8 : Tunisie (M. Bourguiba prononcera lundi un important discours) ; R.S.A. (MM. Vorster et Caetano s'entretiennent du barrage de Cabora-Bassa ; la réglementation raciale dans l'emploi est un peu assouplie) ; 11 : Tribune internationale (la source du malaise tunisien) ; R.S.A. (le voyage de M. Vorster en Europe tend à rompre l'isolement de l'Afrique du Sud ;le barrage de Cabora-Bassa ; la froideur britannique ; les livraisons d'armements français) ; Mauritanie (après la rencontre Hassan II - Ould Daddah, M. Lopez Bravo est attendu en Mauritanie) ; Guinée (M. Sekou Touré préconise une union avec la Sierra Leone). 12 : (p.1) Bulletin de l'étranger : l'avenir du Sahara espagnol ; (p.3) Algérie (le Conseil de la révolution dresse un bilan très positif des cinq années du régime) ; Kenya (signature d'un accord frontalier avec l'Éthiopie) ; Lesotho ( famine) ; 14,15 : (p.1) Bulletin de l'étranger : M. Vorster à Paris ou diplomatie et vertu ; Algérie (à propos de la bataille d'Alger, des censeurs par millions).(p.5) Tunisie (M. Bahi Ladgham a constitué un gouvernement d'union nationale : M. Mas-moudi est nommé aux affaires étrangères (et) M. Mestiri à l'intérieur, M. Nouira à l'économie ; Le nouveau Cabinet ; M. Mohamed Masmoudi ; M. Hedi Nouira ; M. Ahmed Mestiri) ; Cameroun (remaniement ministériel) ; Dahomey (le chef d'état-major de l'armée aurait été évincé ; (p.6) Dossiers et Documents : Essor et limites de la Francophonie (la création d'une agence de coopération a permis de passer des voux pieux à une solidarité effective ; les 21 États membres de l'Agence ; des résistances contradictoires ; Belges et Canadiens ; une coopération multilatérale ; Sept ans d'efforts et de réticences ; Les institutions ; Portrait : Jean-Marc Léger, gestionnaire d'une idée ; (p.32) La visite de M. Vorster à Paris (le premier ministre sud-africain a examiné avec M. Chaban-Delmas " des questions d'ordre général et d'intérêt commun ") ; Guinée portugaise (les nationalistes craignent de nouvelles livraisons d'armes françaises à Lisbonne) ; Sahara espagnol (le président Ould Daddah et M. Lopez Bravo n'ont pu se mettre d'accord sur l'avenir du Sahara espagnol) ; 18 : (p.11) Paul VI : le développement va de pair avec l'évangélisation ; 19 : Le voyage du roi Baudouin au Congo
(la presse belge se félicite de la reprise du dialogue entre Bruxelles et Kinshasa) ; R.S.A. (L' interview de M. Vorster ; M. Diederichs poursuit ses entretiens à Berne et à Zurich). (juin) 19 (suite) ; (p.4) Sénégal (l'O.N.U. enquête sur les incidents frontaliers avec la Guinée-Bissau) ; M. Bourges se rend à l'Île Maurice et à Madagascar ; le Soudan nationalise toutes les sociétés exportatrices de coton ; Tunisie (le nouveau gouvernement a été complété) ;24 : (p.6) Algérie (l'affaire du trésor du F.L.N. a été de nouveau évoqué devant le tribunal de Genève ; le chef de l'État irakien en visite officielle) ; Gabon (Libreville rappelle son ambas-sadeur en Israël) ; Maroc (la Commission chargée du bornage de la frontière avec l'Algérie a commencé ses travaux) ; Mozambique (les forces portugaises auraient détruit une importante base de guérilleros) ; Djibouti (l'auteur d'un attentat est condamné aux travaux forcés) ; Somalie (l'ambassadeur à Paris de la République de Somalie justifie les récentes mesures de nationalisation dans son pays ; (p.7) La coopération culturelle avec l'Afrique du Nord ( une lettre de l'ambassade d'Algérie ; Un effort de grande ampleur pour former des enseignants ; Le néo-colonialisme ; Les responsabilités de la France ; Les difficultés des professeurs français au Maroc ; Le vélomoteur et la voiture de sport ; " Révolution africaine " : les cam-pagnes de recrutement d'enseignants français sont décevants ; Accord de coopération franco-mauricien; 26 : Sahara espagnol (Madrid aurait envoyé des renforts de troupes après les graves incidents d'El-Aïoun) ; Ghana (les activités commerciales des étrangers sont sévère-ment limitées) ; Nations-Unies ( du 27 au 29 juin, à Rome, l'O.N.U enverra des observateurs à la conférence des Mouvements de libération des territoires portugais d'Afrique)./ 27 : Tribune internationale : la responsabilité de l'Occident dans la guerre coloniale portugaise ;
Gabon (un accord est conclu avec le Nigeria pour le rapatriement des enfants biafrais) ; Tanzanie (ouverture d'un procès pour " complot ") ; Madagascar (M. Bourges assiste aux fêtes de l'Indépendance) ; Tunisie (M. Masmoudi fait l'éloge des dirigeants libyens) ; 28,29 : Dossiers et documents : dix ans d'indépendances africaines (la montée des régimes militaires ; parti unique et pouvoir personnel ; la grande misère des syndicats ; Un rôle limité sur le plan international (Congo et Biafra) ; Un effort important de mise en valeur).

JOURNAUX AFRIQUE

ACTUALITE POLITIQUE

  • SF-182.3.1
  • file
  • 1970 - 1970

Afrique politique 1970 1
I. Le Monde.
JANVIER 11,12 : (p.3) Dans la presse hebdomadaire (Les marchands de canons dans le collimateur ; En attendant d'autres Biafras.) ; (p.4) La guerre du Nigeria (La situation des troupes biafraises se serait sensiblement aggravée ; M. Diallo Telli rappelle que l'O.U.A. est pour l'unité de la Fédération) ; Congo-Brazzaville (M. Apollinaire Bazinga est nommé ambassadeur à Paris) ; Tchad (L'aide militaire française est temporaire et limitée, rappelle M. Yvon Bourges) ; Cameroun (Le 10ème anniversaire de l'Indépendance est célébrée avec éclat) . 13 : (p.1)Après trente mois de guerre, toute résistance organisée a cessé au Biafra (De nombreux gouvernements s'efforcent de venir en aide aux populations ; L'effondrement d'un peuple épuisé ; Éditos : Une grande solitude ; (au jour le jour) Grands intérêts) ; (p.2) L'effondrement du Biafra : Une vision de cauchemar ; une atmosphère de désastre ; Le film des
évènements des 10 et 11 janvier ; Trente mois de guerre : 1967,1968,1968,1970 ; " Je serai bientôt de retour parmi vous " a affirmé le général Ojukwu dans son dernier message aux Biafrais ; L'amnistie générale sera décrétée, déclare le chargé d'affaires du Nigeria en France ; La Croix-Rouge internationale va s'efforcer de venir en aide aux populations dans les territoires conquis ; M. Nixon : nous sommes prêts à assurer des secours aux civils) ; (p.3) Portraits : Le major général Gowon, champion de l'unité fédérale ; Le général Ojukwu, âme de la résistance biafraise ; La République du Biafra (8 millions d'Ibos ; 67% du pétrole nigérian ; plusieurs capitales successives ; les intérêts pétroliers ; un peuple épuisé (suite) : la carte de la guérilla ; le général Effiong) ; Nigeria (la plus puissante armée d'Afrique noire) ; (p.4)
L'effondrement du Biafra ( une mauvaise nouvelle pour Paris ; les réactions en France : des personnalités de gauche dénoncent " un gangstérisme aux dimensions de la planète " ; Londres : une certaine pudeur ; la presse souhaite la mise en ouvre rapide des plans de secours ; les mesures de secours décidées par le Cabinet britannique ; Paul VI : le moment est grave et la violence peut se déchaîner ; (p.20) Après le drame du " Foyer " d'Aubervilliers (la mort de 5 travailleurs africains intoxiqués) : des manifestations ont marqué les obsèques des victimes ; 137 personnes interpellées ; Un témoignage : chez les Maliens d'Ivry-sur-Seine ; Point de vue : l'oubli de l'injustice est pire que l'injustice ; Dans la presse française ; 14 : (p.1) Après la demande d'armistice du Biafra, le général Gowon réitère sa promesse d'amnistie ; L'acheminement des secours dépend de l'accord de Lagos ; Des témoignages contradictoires sur le comportements des vainqueurs ; Une constante du Nigeria : les antago-nismes locaux et tribaux ; Édito : mauvaise conscience ; L'effondrement du Biafra : (p.2 ) Témoignage : de l'enthousiasme à l'épuisement ; Le général Gowon : un grand jour de victoire pour l'unité et la réconciliation nationale ; L'ambassade du Nigeria s'efforce de rassurer l'opinion ; Un démenti algérien (sur son aide aux " libéraux " contre le Biafra) ; Le général Eiffong : j'ai ordonné un décrochage des troupes de l'ordre. Nous sommes prêts à négocier un règlement de paix. ; La dernière résolution de l'O.U.A. sur le conflit ; L'effondre-ment du Biafra : (p.3) Lagos : joie te soulagement ; les Nigérians expulsent l'attaché militaire britannique ; Alger : un succès pour l'Afrique ; Le président Senghor : la solution militaire ne change pas les données du problème ; Varsovie : Une victoire du camp socialiste ? ; M. Thant lance au général Gowon un appel à la magnanimité ; Nations-Unies : soulagement ; Londres : les Britanniques attendent l'accord de Lagos pour commencer les opérations de secours ; Jérusalem : intense émotion ; France :M. Alain Terrenoire (U.D.R.) dénonce l'attitude du gouvernement Wilson, (et) Deux manifestations silencieuses de soutien aux Biafrais sont prévues à Paris ; (dans un appel à M. Thant), M. Pompidou demande une organisation inter-nationale des secours ; L'effondrement du Biafra : (p.4) Malgré le silence de Lagos, les gouvernements et les organisations internationales tentent de mettre sur pied les secours aux populations Ibos ; Les antagonismes locaux et tribaux ; Catholiques, musulmans et animistes.
I. Le Monde. (suite)
JANVIER 15 : L'effondrement du Biafra : (p.1) tandis que les Biafrais continuent de se rendre, Lagos s'oppose aux ingérences étrangères dans la distribution des secours ; M. Pompidou souhaite une initiative de M. Thant ; Un nouvel appel du général Effiong ; (p.2) Deux tâches écrasantes pour l'avenir : la reconstruction et la réconciliation (par Philippe Decraene), le poids de la communauté Yorouba ; Lagos s'oppose aux ingérences étrangères dans la distribution des secours (et) " Profonde satisfaction " à Moscou ; Selon un témoin : l'armée nigériane prend soin des réfugiés ; Le général Ojukwu serait au Portugal (les dernières heures du chef séparatiste en territoire biafrais ; faux départ pour Abidjan) ; France : un Député (U.D.R.) demande l'intervention des Nations-Unies pour prévenir un génocide. (p.3) Les secours seront distribués par une commission nationale nigériane ; Pessimisme à Genève ; Soulagement en Afrique francophone ; France : la manifestation silencieuse du Comité français d'Action pour le Biafra ; Un nouvel appel de l'U.N.I.C.E.F. ; M. Foccart : je suis profondément bouleversé par le drame ; Londres : malaise après la décision de Lagos ; Moscou :l'aide occidentale aux rebelles n'est qu'une ingérence de fait dans les affaires inté-rieures du Nigeria ; Point de vue : la politique du massacre (par Claude Roy) ; (p.4)Cameroun (le 10ème anniversaire de l'Indépendance a été célébré en présence de plusieurs chef d'État africains . 16 : L'effondrement du Biafra, (p.1) Après la défaite du général Ojukwu, les pourparlers d'armistice se sont ouverts à Lagos ; Le général Effiong annonce la fin officielle de la République du Biafra ; (p.2) pourparlers d'armistices (suite) ; M. Thant est optimiste ; De nombreux appels au général Gowon ; Les cinq pays nordiques délèguent M. Hartling auprès de l'O.U.A. ; Critiquant l'action des organismes humanitaires, l'ambassadeur du Nigeria en Suisse a menacé le Comité international de la Croix-rouge (et) Une certaine forme d'espoir ; Près de Libreville : le réduit des enfants biafrais. ; Le Secrétaire général de l'O.U.A. souligne " le désir de réconciliation sincère " du général Gowon ; Maroc (Le roi HassanII viendrait prochainement en visite privée à Paris) ; Tunisie (Les étudiants condamnés vont être libérés ; remplacement du Secrétaire général de l'U.G.T.T.) ; Algérie (La coopéra- tion administrative se développe avec la France) ; (p.3) Lagos reproche à Paris d'avoir eu " une attitude résolument hostile à la cause fédérale " ; La France " punie " ; Ce que disait M. Pompidou le Ier et le 5 janvier (sur le Biafra)./ 17 : La reddition du Biafra , (p.1) Des observateurs internationaux assurent qu'il n'y a pas de génocide au Biafra ; M. Thant invité à Lagos ; (p.2) Le C.I.C.R. attend toujours l'autorisation de Lagos pour acheminer des secours ; Les craintes biafraises ; Arrivée à Lagos de l'ancien président nigérian ; Le Vatican " n'éprouve pas d'inquiétudes pour les Missionnaires " ; Libres opinions : l'O.N.U. pour quoi faire ? (et) Réfléchir ; Maroc (M. Pompidou recevra le roi Hassan II le 2 février ; (p.3) Le général Ojukwu : j'en appelle aux gouvernements du monde entier pour qu'ils sauvent mon peuple de l'extermination (et) " Moi vivant, le Biafra vivra " ; France (la manifestation de Paris n'a rassemblé que quelques centaines de personnes) ; 18,19 : (p.1)Après la reddition du Biafra, le Secrétaire général de l'ONU. attendu à Lagos ; Un avion du C.I.C.R. refoulé par les autorités fédérales ; Des témoignages rassurants ; (p.2,3) La reddition du Biafra ( le monde à travers la presse : mauvaise conscience et polémiques ; Dans les hebdomadaires français : sur un constat d'impuissance ; Selon les informations parvenues à Libreville, une action sanitaire rapide s'impose dans les régions éprouvées (et) les " pseudo-orphelins " ; En dépit de divergences de vues politiques, la France conserve des intérêts économiques non négligeables au Nigeria (2 millions de tonnes de pétrole vendues par an en France, ; Genève (14 pays s'efforcent de coordonner l'acheminement des secours) ; Libreville (Des officiers supérieurs biafrais ont trouvé refuge à Libreville) ; France (M. Buron et le professeur Kastler à la tête d'une " manifestation silencieuse ") ; Lagos (avant la reddition, le général Ojukwu aurait été renversé) .
(janvier) 20 : La situation au Nigeria , (p.1) Sous le contrôle du gouvernement fédéral, les secours aux populations de l'ex-réduit biafrais s'organisent progressivement ; Vives attaques de Lagos contre la France ; Critiques contre Paul VI ; (par Jacques Madaule) Pour les vaincus, une leçon qui ne doit pas être perdue ; (p.2) L'acheminement des secours se heurte encore à de nombreuses difficultés ; La Grande-Bretagne et l'U.R.S.S. auraient pu arrêter la guerre, déclare Mlle Brooks, présidente de la dernière assemblée de l'O.N.U. ; France (après une manifestation MM. Robert Buron et Alfred Lastler ont été reçu à l'ambassade du Nigeria) ; Paul VI (De bonnes nouvelles nous sont parvenues) ; Lagos (l'histoire ne pardonnera jamais à la France, déclare Radio-Lagos ; M. Pompidou, mis en cause ; Lagos dément qu'il y ait eu négociation avec le général Effiong) ; La flotte aérienne commerciale biafraise est à vendre ; Correspondance : l'honneur de l'Europe ; (par Jacques Decornoy) Les sécessionnistes ont moins manqué d'armes que de nourriture . 21 : La situation au Nigeria, (p.2) Libres opi-nions : La mort de Spartacus (ou) l'Afrique des féodaux ; Londres (à la Chambre des Communes, le " lobby biafrais " est rassuré par la déclaration der M. Wilson ; M. Foly : aucun interdit ne frappe les organisations religieuses ; Genève (Amertume et inquiétude dans les milieux de la Croix-Rouge internationale) ; Algérie (M. Medeghri a été chargé de l'intérim du ministre de l'Industrie) . 22 : La situation au Nigeria, (p.2) Dans la région d'Owerri, les réfugiés sortent en masse de la brousse ; L'acheminement des secours : le Secrétaire général de la Ligue des sociétés de Croix-rouge publie un rapport relativement rassurant ; Venant du Portugal et de Rhodésie, des avions chargés d'armes destinées au Biafra atterrissaient à Uga ; L'association pour le soutien de l'action du général De Gaulle : l'autodétermination des Ibos, seule issue au drame ; Maroc (la visite de M ; Aldo Moro devrait stimuler la coopération avec l'Italie) ; Algérie (M. Abdesselam demeure ministre de l'Industrie et de l'Énergie) ; 23: (p.4,5) L'évolution de la situation au Nigeria (l'administration Nixon est prête à apporter un important concours aux dirigeants de Lagos ; La presse britannique évoque une situation très diffé-rente de celle décrite par les observateurs internationaux ; Sur les routes de l'ancien territoire sécessionniste, les réfugiés se plaignent de nombreux viols et pillages ( " ils auraient mieux fait de mourir " ; l'armée impuissante à faire face à la tâche ; le mot " Caritas " a disparu) ;
Les Soviétiques ont fourni aux Fédéraux un important matériel militaire et de nombreux techniciens ; Á Genève, le Secrétaire général de la ligue des sociétés de Croix-Rouge tient des propos rassurants ; Lagos (les autorités de Lagos retiennent à Port-Harcourt 80 journalistes étrangers) ; France (un communiqué de l'ambassade du Nigeria : remerciements à ceux qui ont soutenus l'unité nigériane ; Le groupe U.D.R. lance un appel au gouvernement nigérian) ; 24 : La situation au Nigeria (p.4) Tribune internationale : Ni vainqueurs, ni vaincus ( un leadership ibo ; un pays de nouveau uni) ; Venant de Cotonou, des avions du C.I.C.R. ont pu se rendre à Lagos ; Le général Gowon ouvre trois aérodromes aux vols de secours ; L'occupation de l'ancien Biafra (les actes d'indiscipline se multiplient dans les rangs de l'armée fédérale ; nantis et affamés.(une soixantaine de prêtres et une demi-douzaine de religieuses sont détenus à Port-Harcourt.) ; Cameroun (5ème session du Conseil des Ministres de l'O.C.A.M.) ; Kinshasa (rendez-vous manqué entre les présidents des deux Congos) ; 25,26 : Cameroun (Dix ans après l'Indépendance) : " nous avons choisi une troisième voie à mi-chemin du socialisme et du capitalisme, déclare au " Monde " le président Ahidjo ; Dossier : spécial Cameroun, 12 pages ; Nigeria (30 missionnaires catholiques expulsés ; Le lieu de résidence du général Ojukwu en Côte d'Ivoire demeure secret ; Dans l'ancien réduit biafrais, des milliers de jeunes enfants abandonnés souffrent de la faim ; un millier de réfugiés à Owerri ; Israël dément avoir envisagé de reconnaître les séparatistes biafrais) ; 28 : En visite au Nigeria, le général Mobutu accuse les " impérialistes " d'ingérence dans les affaires intérieures du pays.(janvier) 28 (suite) : Nigeria (La presse de Lagos poursuit ses attaques contre la France ; Les autorités fédérales autorisent des délégués du C.I.C.R. à se rendre dans l'ancien Biafra ; Aux Communes (Londres), controverses à propos des comptes rendus de la presse internationale sur le Nigeria) ; Mali ( Bamako : M. Yvon Bourges au Mali) ; Maroc (le voyage en France du roi Hassan II est reporté au 31 janvier ; M. Lebas (U.D.R.) souhaite la création d'une Chambre de commerce franco-marocaine) ; Angola (les ressources de la " province " permet-tent de financer la lutte contre la guérilla) ; 29 : Dossiers et documents : le 6ème " sommet " de l'Organisation commune africaine et malgache (La Charte ; Les organismes spécialisés de l'O.C.A.M. ; Les précédentes conférences) ; Nigeria ( " Les journalistes ont raconté des histoires " assurent deux médecins français venant du Biafra ) ; R.S.A. (le gouvernement refuse le visa d'entrée à Arthur Ashe).
II. Le Monde.
FEVRIER 1,2 : Nigeria ( le gouvernement de Dublin s'inquiète du sort réservé aux missionnaires irlandais ; Quatre européens sont relâchés ; Avant de clore sa session, l'Assemblée du Conseil de l'Europe s'est préoccupée de l'aide aux populations nigérianes) ; Lesotho (la tentation de l'autocratie) ; Tunisie ( France : M. Baumel rend hommage au président Bourguiba) ; Cameroun (fin de la conférence de Yaoundé : M. François Tombalbaye a été élu président de l'O.C.A.M.) ; Dakar (la conférence des pays riverains du Sénégal aura lieu mardi à Conakry) ; 7 : Édito (mort d'un Malien, à Paris) ; 15,16 : Nigeria ( la guerre civile a profondément modifié la physionomie politique du Nigeria : exalter le sentiment national ; le poids de l'armée ; un plus grand nombre d'États fédérés) ; Maroc ( un des dirigeants de l'U.N.F.P. figure parmi les six personnes détenues à Madrid ) ; Lesotho ( un frère du roi a été arrêté ) ; Brazzaville (après trois mois d'interdiction, " Le Monde " est à nouveau autorisé) ; 12 : La tournée africaine du Secrétaire d'État américain (la situation au Proche-Orient a dominé les entretiens de M. Rogers à Tunis ; " Cela ne nous empêche pas de nous considérer comme amis ") ; Algérie ( un médecin français gardé à vue) ; Maroc ( six militants de l'U.N.F.P. détenus en Espagne) ; Tchad (M. Tombalbaye : certains journalistes dramatisent pour le plaisir) ;Cameroun (nouveau rendez-vous manqué entre les deux présidents des deux Congos) ;Lesotho (accrochage entre policiers et civils : 3 morts) ; Nigeria (Lagos procède à l'échange des billets de banque biafrais) ; Dahomey ( l'Archevêque de Cotonou s'élève contre l'exécution de cinq personnes) ; R.S.A. ( le parti national rénové menace M. Vorster sur sa droite ; une surenchère raciste ; le succès des rebelles ; un choix délicat pour M. Vorster) ; 17 : Madagascar ( l'absence prolongée de M. Tsiranana - en traitement à Paris - préoccupe les malgaches ; les médecins sont discrets) ; Tunisie ( une enquête aurait été ouverte après les manifestations anti-américaines ) ; Nigeria ( le Mouvement pour la Paix au Nigeria-Biafra répond à M. Offroy ; les observateurs internationaux font état d'exactions, mais confirment qu'il n'y a pas eu génocide) ; Congo-Kinshasa (M. Rogers préside une réunion des ambas-sadeurs américains en Afrique) ; Île Maurice (le premier ministre recherche de nouveaux marchés en Europe pour le sucre mauricien) ; Brazzaville ( Marins français condamnés) ; 25 : Mauritanie (Nouakchott : les ministres de l'éducation des pays francophones tiennent leur première session annuelle ; des préoccupations permanentes ; une aide canadienne accrue) ; Maroc ( les étudiants se disent prêts au dialogue, mais poursuivent néanmoins leur grève) ; Sénégal ( la révision de la Constitution a été approuvée par 99,97% des électeurs) ;
Lesotho ( M. Édouard Huit est nommé ambassadeur) ; Le Monde diplomatique : (p.3) Après la cessation des combats au Nigeria : la république du Biafra fut avant tout l'aventure personnelle du général Ojukwu ; les Soviétiques. tirer bénéfice de l'aide apportée au gou-vernement central ; Critique contre la politique française. (février) Le Monde diplomatique : (p.11) Périls sur l'environnement ( En altérant profon-dément son milieu naturel, l'homme va-t-il rendre la Terre inhabitable ? ; Une véritable prise de conscience mondiale favorisée par les initiatives déjà nombreuses mais limitées.= Dossier de 8 pages) ; (p.27,28) Croix-Rouge (Organisation des secours à l'ancien Biafra ; .) ; au Portugal : la politique d'ouverture de M. Caetano est freinée par les nostalgique du Salazarisme (.et le colonialisme portugais).
III. Le Monde.
MARS 1,2 : Après le Maroc, la Syrie et l'Algérie, la Tunisie rétablit le visa d'entrée pour les ressortissants suisses ; Algérie ( six français accusés d'espionnage sont arrêtés ; Les Sociétés étrangères de distribution de bois sont nationalisées ) ; Le voyage du chef d'État yougoslave
en Tanzanie, Zambie, Éthiopie, Kenya, Ouganda, Soudan, R.A.U. et Libye : les interlocuteurs du maréchal Tito se sont déclarés favorables à une conférence des pays non alignés ; Nigeria ( J'ai le sentiment que se poursuit la politique de réconciliation et de réintégration, déclare M. Achille-Fould à son retour de Lagos) ; Lesotho ( M. Tsepo Mohaleroe. en résidence sur-veillée) . 3 : à l'O.U.A. , vives protestations des États africains contre la proclamation de la République en Rhodésie (neuf ans de crise : 1961 à 1970) ; Nigeria ( 25 policiers fédéraux auraient été tués par d'anciens soldats biafrais ) ; Sénégal ( le remaniement ministériel : la " génération de l'Indépendance " cède le pas à ses cadets ; le nouveau gouvernement.) ; Maroc (création d'un nouveau quotidien de langue française) ; Algérie (exécution publique) ; 4 : (p.3) Rhodésie (la proclamation de la République : les blancs et les Noirs désirent vivre dans leurs communautés respectives, déclare M. Ian Smith ; protestation de M. Michael Stewart) ; Dahomey (M. Apithy préconise la création d'un ensemble régional englobant le Nigeria) ; Addis-Abeba (l'O.U.A. condamne les pays participant à la mise en valeur du Mozambique) ; Nigeria (Lagos : un journaliste nigérian fait état de menaces de famine dans l'ancien réduit biafrais) ; 6 : Tunisie (une interview du premier ministre tunisien : " l'absence du président Bourguiba est profondément ressentie " ; les relations avec la Libye ; les réserves à l'égard des Etats-Unis ; le rôle de la Tunisie en Méditerranée) ; Maroc (un délai de 48 heures est accordé aux étudiants pour cesser leur grève) ; Rhodésie (Genève : Berne refuse de reconnaître le régime de Salisbury) ; Éthiopie (Addis-Abeba : le Conseil des ministres de l'O.U.A. condamne les détournements d'avions) ; Soudan (vague d'arrestations) ;7: Rhodésie
(après la Suisse, la Norvège et le Danemark rompent avec Salisbury ; à Paris ; à Londres. ; la Commission des Droits de l'homme exprime ses inquiétudes) ; Algérie (les autorités observent un mutisme complet sur l'arrestation de 11 Français ; l'État étend son monopole dans le secteur commercial ; trois inculpations d'espionnage) ; Liberia (une cinquantaine de Noirs américains israélites ont quitté clandestinement le pays) ; Jérusalem (une centaine de personnalités éthiopiennes sont accueillies en Israël) ; Côte d'Ivoire (Abidjan : MM. Diori Hamani et Houphouët-Boigny répondent aux critiques de M. Apithy contre le Conseil de l'Entente) ; Gabon (le Canada et le Gabon rétablissent leurs relations diplomatiques) ; Maroc : (une pétition en faveur des deux opposants marocains livrés par Madrid à Rabat) ; 8,9 : Tchad (le commandant en chef des forces françaises déclare que le conflit " touche à sa fin " ; Maroc (fin de la grève de l'Université) ; Rhodésie (le groupe africain de l'O.N.U. demande un débat approfondi sur la situation) ; Niamey (34 pays ont été invités à la confé-rence des États francophones) ; Afrique du Sud (Pretoria souhaite diversifier ses achats d'armements) ; 10 : Tchad (un médecin militaire français trouve la mort au cours d'un engagement avec les rebelles) ; Guinée (M. Michelet est invité à Conakry) ; Nigeria (une délégation ministérielle se rend en Union Soviétique) ; Nations-Unies (M. Thant dénonce la terreur de la décolonisation en Afrique australe) (mars) 11 : Tunisie (l'absence prolongée de M. Bourguiba pèse sur la vie politique ; des " éléments malintentionnés ") ; Algérie (les autorités d'Alger retirent leur " reconnaissance provisoire " à M. Avril, vice-consul de France) ; Dahomey (Jeux politiques à Cotonou) ; Zambie (le président Kaunda reproche à l'Italie d'avoir des relations trop cordiales avec l'Afrique du Sud et le Portugal) ; Tchad (un chef rebelle se rallie au gouvernement) ; Rhodé-sie (les Etats-Unis décident de fermer leur Consulat général à Salisbury) ; Congo-Brazzaville (à l'Élysée, M. Bazinga, nouvel ambassadeur du Congo-Brazzaville présente ses Lettres de créance) ; 13 : Rhodésie (après la fermeture de son Consulat, la France n'acceptera pas un texte qui compromettrait les discussions actuelles, déclare M. Bérard au Conseil de sécurité ; un poste non pourvu depuis deux ans) ; Petites nouvelles (l'amélioration de l'état de santé de Philibert Tsiranana ; le dernier membre du parti d'opposition au Lesotho a été arrêté ; des missionnaires expulsés du Nigeria) ; Algérie (plusieurs Français sont relâchés après avoir été interpellés par la police) ; Maroc (plusieurs centaines de lycéens sont exclus de l'enseignement pour fait de grève ; à Casablanca, le Consul général de Belgique a été victime d'une agression) ; Tchad (selon un bilan officiel, près de 1.500 rebelles ont été tués en un an) ; 14 : Alger (des enseignants français manifestent devant les services de la mission culturelle) ;Tunis ( après l'ajournement de la conférence maghrébine, le ministre marocain des Affaires étrangères se rendra à Alger et à Tunis) ; Rhodésie (au Conseil de sécurité, M. Malik (U.R.S.S.) appuie les Afro-Asiatiques) ; France (au Grand-Orient, M. Georges Friedmann dénonce le " scandale " des livraisons d'armes au " tiers-monde ") ; (en supplément) Dossier: L'Île Maurice, province de la francophonie ( Étude ; Les grands initiateurs ; Point de rencontre de l'Orient et de l'Occident ; Une situation unique et menacée ; Anthologie) ; 15,16 :
Niamey (33 États de langue française mettent au point un " agence de coopération culturelle " ; 34 États invités ; quelques réserves sérieuses ; des formes d'action concrètes) ; Afri-que du Sud (les élections générales sont fixées au 22 avril) ; Tchad (les militaires français bénéficient des avantages reconnus aux troupes du maintien de l'ordre) ; Nations-Unies (la question rhodésienne à l'O.N.U. : M. Yost (Etats-Unis) appuie la Grande-Bretagne et critique l'attitude des Afro-Asiatiques) ; Congo-Kinshasa (invités par le général Mobutu, les Souve-rains belges se rendront au Congo au mois de juin) ; Tunis (M. Habib Bourguiba junior a regagné Tunis après un voyage en Allemagne fédérale) ; 25 : (p.1) le Congo-Brazzaville en proie à la révolution (I. le socialisme de la parole ; (p.5) Marxisme congolais ; Réalisme conciliant ; Deux tendances ; L'engrenage ; L'armée est restée fidèle au président Ngouabi ;Deux coups d'État ont réussi dans le passé ; 26 (p.8) II. Les Européens inquiets, mais prospères ; " si tu ne marche pas avec le peuple. " ;La libre entreprise est prospère ; Douche congolaise ; (p.9) Dahomey (l'élection présidentielle a aggravé l'imbroglio politique ; une tentation pour l'armée ; une grande instabilité politique de 1960 à 1969 ; Une lettre de l'ancien ministre des Finances) ; Tunisie (M. Ben Salah pourrait passer en jugement) ; Congo-Brazzaville (la situation est redevenue normale) ; Parution du 7ème Tome de l' " annuaire de l'Afrique du Nord ". ; 27 : le Congo-Brazzaville en proie à la révolution (suite) (III.
Un Chinois sous chaque feuille ? ; " détruisons la culture réactionnaire " ; aide chinoise et soviétique ; rivalités dans la famille communiste ; l'Albanie de l'Afrique ? ; un nouveau syncrétisme ?) ; Tchad (trois militaires français tués, dont un médecin-commandant) ; Maroc (remaniement ministériel : M. Tahiri est responsable de l'enseignement secondaire et supé-rieur (et) le général Ben Aomar prend le portefeuille des P.T.T. ; M. Lazrak, nouveau ministre des finances) ; Ouganda (les 5 accusés de l'attentat contre le président Oboté plaident coupable) ; Tunisie (la question de M. Ben Salah est dénoncée comme un " crime ". ; 28 : Dahomey (de nouveaux incidents font craindre un conflit entre le Nord et le Sud) ; Côte d'Ivoire (le budget de l'État pour 1970 traduit une expansion économique exceptionnelle); mars) 28 (suite) : à Abidjan ( la réunion des parlementaires de langue française témoigne de la relance de la francophonie ; une proposition de la délégation française) ; Niamey (Berne : les autonomistes jurassiens regrettent l'absence de la Suisse à la conférence de Niamey) ; Le Caire (sept apatrides kenyans bloqués au Caire) ; R.C.A. (13 ressortissants tchadiens expulsés pour menées subversives) ; Rabat (le président de la C.F.D.T. a fait un séjour au Maroc) ; Bibliographie (documents d'histoire économique et sociale marocaine au XIX° siècle) ; Afrique du Sud (La France participe à la force internationale du Rand de Johannesburg) ; 29,30 : Tribune internationale (la guerre coloniale du Portugal doit être arrêtée) ; Remous en Ouganda (pour suivre la voie du socialisme africain, le président Obote veut appliquer la " charte de l'homme moyen " ; les tentations de subversion) ; Tunisie (la politique des coopératives avait été " entièrement approuvée par tout le monde ") ; Dahomey (le Directoire militaire suspend les opérations de vote) ; Nigeria (le général Gowon : c'est à la France de reconnaître le tort qu'elle nous a fait) ; (p.8) Témoignage : aux sources de la rébellion algérienne ou l'ombre ce Caracalla (par Géraud Jouve).

JOURNAUX AFRIQUE

ACTUALITE POLITIQUE

  • SF-182.3.3
  • file
  • 1970 - 1970

VII. La Croix.
JANVIER 4,5 : Biafra (Notre campagne de Noël : des avions pour le Biafra ; la seule aide possible ; " Le ghetto biafrais ", le témoignage bouleversant de Dustaf von Rosen pilote suédois : du ravitaillement au bombardement ; Owerri capitale du Biafra, objectif de l'armée nigériane : les nigérians mieux armés (et) un nombre croissant de réfugiés) . 7 : Des avions pour le Biafra : à quoi ça tient (par Jean Rodhain) ; L'O.N.U., le Biafra et la menace nucléaire (par Pierre Limagne) ; 9 : (p.2) Dialogue : des avions pour le Biafra (Sacrifices, Paroisses et moines, Parents et enfants, Au-delà de l'entraide, Pour que cesse la guerre, Réveiller les consciences, Engagement personnel) ; 11,12 : Biafra (pour combattre la faim : ensemencer, Les fonctionnaires retournent à la terre, Les clans se resserrent pour survivre, Des fermes pilotes) ; 13 : Biafra (p.1) (Résistance désespérée autour de l'aérodrome d'Uli : des secours s'organisent dans plusieurs capitales ou l'on craint pour la vie de millions d'êtres ; Paul VI envoie Mgr Rodhain à Lagos ; Guerre au Nigeria et responsabilités internationales ; (p.2) Le Biafra : ce que disent les journaux ; (p.3) En pleine retraite les Biafrais n'ont pas encore cessé le combat ; Trente mois de guerre : deux millions de vies ; Les réactions à l'étranger : la presse britannique souhaite une aide internationale rapide ; Trois capitéles pour un réduit ; (p.4) Paul VI en appelle à l'honneur des Africains pour éviter un génocide ; Quelques dates de l'action des Églises. ; 500 prêtres et religieuses ; Radio-Vatican : " les guerres par peuples interposés " ; L'aide aux populations du Biafra : Mgr Rodhain envoyé par le Pape à Lagos ; Jamais les secours n'on été aussi nécessaire ; Le gouvernement français demande à M. Thant de désigner des observateurs ; M. Maretta : " empêcher un massacre des élites " ; Le général Ojukwu a quitté le Biafra pour " chercher la paix " ; L'amnistie générale sera proclamée, déclare le représentant du Nigeria en France ; (p.14) Biafra : la faim, arme inexorable (par Roland Itey) ; 14 : Nigeria (p.1) (devant l'émotion provoquée dans le monde par le drame biafrais, le Nigeria promet une amnistie générale et assure qu'il n'y aura pas de représailles ; Les " Grands " organisent les secours ; Quelle fédération au Nigeria ? ; (p.3) Les combats ont cessé au Biafra (qu'est devenu Ojukwu ? ; Des Algériens dans les rangs du Nigeria) ; Le général Gowon, chef d'État fédéral : " promesse d'amnistie générale aux égarés " ; Le général Effiong : " il n'y aura pas de gouvernement biafrais en exil ", arrêter les souffrances du peuple (et) Merci à tous ceux qui nous ont aidés ; La protection des popula-tions civiles reste le problème numéro un ; Message de Nixon au général Gowon ; (p.4) Paul VI redouble d'efforts en faveur des victimes de la guerre ; Le pétrole responsable ? ; Les réactions en Afrique. et dans le Monde ; M. Pompidou à M. Thant : " l'existence et l'avenir des Ibos doivent être sauvegardés "; 15 : (p.1) Lourde inquiétude sur le sort des populations du Biafra (L'accès des zones de guerre interdit aux journalistes ; pas encore d'accord sur l'acheminement des secours) ; Les responsabilités et l'honneur du Nigeria ; (p.2) Boîte aux lettres : nos lecteurs et les évènements du Biafra ; (p.3) La poussée des troupes fédérales provoque l'inquiétude au Biafra ; Le gouvernement fédéral veut contrôler l'aide aux réfugiés (le refus du général Gowon ; Les efforts de l'O.N.U.) ; Le Biafra existe encore pour le président du Gabon ; Question écrite d'un député U.D.R: " la France ne peut pas rester passive " ; (p.4) Difficultés entre le Vatican et Lagos : Mgr Rodhain a retardé son départ pour le Nigeria ; Vu et entendu : le drame du Biafra au Quartier Latin ; Les dernières heures du général Ojukwu au Biafra ; Les réactions dans le monde ; Démenti nigérian après les décla-rations de la princesse de Bourbon-Parme ; 16 : Nigeria - Biafra (Inquiétude accrue après la décision du général Gowon de refuser l'aide de la France et des organisations de secours chrétiennes (p.1) ; (p.5) France (le Conseil des ministres et la situation au Biafra : M. Pompidou exprime " l'émotion de la France et l'appréhension du gouvernement " ; (p.7) Lagos rejette l'assistance de pays et d'organisations considérées comme " hostiles " ; Ordre du jour : re-montrances au secrétaire général de l'O.N.U. (janvier) 16 (suite) : Nigeria (Mgr Rodhain " la Caritas intenationalis a toujours été impar-tiale dans le conflit " ; Une délégation biafraise est arrivée à Lagos pour les conversations d'armistice ; Les troupes fédérales ont stoppé leur avance ; Le chargé d'affaires du Nigeria à Paris : " l'offre d'amnistie générale est ferme et définitive ") ; 17 : Nigeria (le général Effiong a signé la reddition inconditionnelle du Biafra ; maintien de l'état d'urgence ; pas de violences des fédéraux ? ; Ojukwu : le Biafra continue ; Les secours s'organisent. lentement ; Réactions étrangères (U.R.S.S., Guinée, Libye) ; Paris (1500 à 2000 Parisiens ont manifestés" pour protester contre la menace de génocide " au Biafra) ; Radio-Vatican (" la situation est moins grave qu'on ne craignait " ; L'organisation " Canair Relief " ; Le Comité central des écrivains et artistes français a lancé " un appel en faveur des victimes du drame biafrais " ;18,19 : (p.2) Dialogue : Le drame du Nigeria-Biafra (dans la presse hebdomadaire) ; Nos lecteurs nous écrivent ; (p.4) La difficile unification du Nigeria ; M. Wilson a chargé M. Foley (Foreign Offices) d'informer Paul VI sur la situation au Nigeria ; Manifestation silencieuse samedi à Paris./ 20 : (p.1) Nigeria (reprise des luttes politiques) ; (p.2) Opinion : l'agonie du Biafra ; (p.5) L'aide au Nigeria-Biafra : la Joint Chruch Aid toujours interdite de vol ; Violente attaque de la radio nigériane contre la France ; Pax Christi déplore que la France fonde sa politique militaire sur les ventes d'armement ; 21 : Nigeria (p.1) (venant de Lagos, le secrétaire général de l'O.N.U. reçu à l'Élysée : M. Pompidou fait part à M. Thant des inquiétude françaises à propos du Nigeria ; Les conditions de la réconciliation) ; (p.6) M. Thant à son arrivée à Paris : la paix et le calme règnent dans les zones de conflit du Nigeria ; 22 : (p.5) Nigeria (M. Thant: le processus de réconciliation s'effectue favorablement au Nigeria ; Message du président Gowon au président Boumediene ; La " Joint Church Aid " a envoyé, entre avril 1968 et janvier 1970, 70.000 tonnes de vivres au Nigeria et 60.000 à l'ex-Biafra) ; 23 : (p.1) Libye (Cent avions de combats français pour la Libye : les milieux parlementaires et l'opinion troublés par la politique des livraisons d'armes) ; Biafra (premiers témoignages de journalistes au Biafra ; (p.2) Opinion : Biafra, le résultats de nos égoïsmes nationaux) ; (p.6) Biafra (premiers témoignages de journalistes : c'est sur leur corps et dans leur yeux qu'on découvre la misère des Biafrais ; Des témoignages accablants : " les jeunes filles ont peur de sortir de la brousse " (et) Des dizaines de réfugiés Ibos sont en passe de mourir ; " Que Dieu aide ces enfants " ; L'aérodrome d'Uli est utilisable ; Réapprendre à vivre ; Une contribution de la France à l'UNICEF ; 24 : Nigeria (p.6) (Lagos accepte une aide américaine plus importante et fait appel à la Croix-Rouge internationale ; La " Joint Church Aid " retire ses avions./ 25,26 : (p.2) Dans la presse hebdomadaire : Le Drame biafrais ; Nigeria (une armée de vainqueurs en pays conquis : le problème des vivres ; les missionnaires interrogés ; le général Ojukwu est en Côte d'Ivoire) ; 27 et 28: Sénégal (p.8) ( Sénégal 1970,Négritude et démocratie, avec M. Senghor (par Ernest Milcent) : I. " Le patron , il est fort " ;Le Mai du Sénégal et ses conséquences ; Souplesse et fermeté ; Un club et un premier ministre. II. Un second souffle : des amis encombrants ; M. Senghor : " nous riposterons " ; La société industrielle pour l'an 2.000 ; Un pays sérieux) ; 30 : Biafra (p.12)(Mgr Maury : " il y avait eu un référendum au Biafra " ; La présence d'observateurs de l'O.N.U. est néces-saire ; (p.14) Une interview de Mgr Rodhain retour de Lagos ; Les réfugiés regagnent leurs villages ; relève des troupes) ; 31 : Biafra (p.2) (Dialogue : (Tribune des lecteurs) Le drame du Biafra (Attention aux bons sentiments) ; Le Biafra et notre conscience).
VIII. La Croix. (FEVRIER à MAI) (février) 3 : Nigeria (p.5) - ( Les secours aux réfugiés biafrais s'organisent difficilement ) .17 : (p.2) - Boîte aux lettres : les bons sentiments et le drame du Biafra ; (p.6) Nigeria ( pour les observateurs internationaux recrutés par Lagos, il n'y a pas eu de génocide au Biafra ; " Mariages forcés " ; Des véhicules de secours pour les pillards ; 29 prêtres et religieuses vont être encore expulsés) ; 18 : La politique africaine des Etats-Unis (du Biafra à l'Éthiopie ; une aide augmentée).(mars) 3,4,5 : - Rhodésie ( Les " combattants de la liberté " contre l'Afrique blanche ;I. Un enfant noir à Salisbury : les piliers du système racial ; " où allons-nous ? " ; II. De l'océan Indien à l'Atlantique : les avertissements de Ian Smith ; " il faut être partout " ; III. La guérilla rhodésienne : organiser la lutte ; Zapu et Zanu, ou la querelle Moscou-Pékin ; " plus rien à perdre ") ; 6 : (p.2) Tribune des lecteurs : Le Biafra et l'engagement des chrétiens ; Angola (Les " combattants de la liberté " contre l'Afrique blanche ; IV. Neuf ans de guérilla en Angola ; " nous sommes nationalistes " ; " L'entente sacrée " ; L'Angola : quatorze fois comme le Portugal) ; 10 : Zambie ( la Zambie aux avant-postes de la libération africaine : I.Au pays de l'or rouge ; Un prolongement du " Sud " ; La mine de Mamba et le barrage de Kafué ; Une communauté d'intérêts) ; 11 : Rhodésie (p.7) (le Père Traber, expulsé de Rho-désie) : (p.8) La Zambie aux avant-postes de la libération africaine : II. " Humanisme " et neutralité (les antagonisme de villages ; Entretien avec M. Mwananakatwe, secrétaire général du gouvernement zambien) ; 18 : Les ministres de l'Éducation nationale des États francophones d'Afrique et de Madagascar (L'enseignement actuel est inadapté, (et) Une " école de promotion collective " intégrée au milieu doit être implantée) ; 19,20 : (pp.8) Îles sours aux destins différents (par Pierre Limagne) -I. La Réunion, un attrapage difficile (l'alerte n°3 et ses angoisses ; une situation économique difficile ; initiatives heureuses et initiatives exécrables. + II. Maurice à la recherche d'une nation riche d'innombrables cultures (curieux mélange de races ; un vieux sage ; une chrétienté ancienne et vivante ; immixtion inacceptable ; cheminement laborieux) ;
(avril) 2,3,4 : Madagascar (pp.8) ( Le bateau malgache dans l'attente d'un nouveau capitaine (par Pierre Limagne) : - I. Philibert Tsiranana, " père de la patrie " ; le souvenir de tous le morts ; une économie empoisonnée par la politique (p.7) On demande des prêtres pour le tiers-monde ; - II. Une christianisation freinée dans son élan ; des congrégations féminines malgaches ; enseignement inadapté ; peuple intelligent dans un pays pauvre (p.7) Paul VI : le Christ de Pâques est au centre de notre foi ; - III. Un inter-règne lourd de risques ; un grave malaise ; du " piston " pour l'école primaire ; préparatifs électoraux (p.7) 4 hommes mariés et 1 religieux ordonnés diacres : témoignage des cinq premiers diacres français sur leur vocation ; 3 : (p.10) Congo-Kinshasa ( un nouveau monastère au Kasaï : quand la vie contemplative jaillit en terre africaine) ; (p.11) Sinaï (le monastère Sainte-Catherine : une histoire étonnante qui s'écrit encore aujourd'hui ; (p.12) Nigeria ( Mgr Whelan : l'avenir de l'Église semble assuré ; l'Église chez les Ibos ; cette Église peut-elle survivre ? ; Genève (5 Églises demandent à entrer au Conseil ocuménique des Églises) ; Congo-Kinshasa (près de 6.000 missionnaires ; Angola (nomination du premier évêque africain) ; Rhodésie (le successeur du Père Traber est nommé ; les évêques s'opposent fermement à la politique raciste) ; 5,6 : (p.5) L'Église dans la théologie du ministère ; Zambie (le nouvel archevêque de Zambie critique le Portugal et l'Afrique du Sud) ; (p.6) Guyane (Terre de l'espace : II. pour les derniers Indiens, un mal qui peut être mortel : les touristes) ; (p.13) Niamey : après la création de l'Agence francophone de coopération (21 pays unis par le français, langue mère, ont la chance historique de s'enrichir dans un véritable dialogue des civilisations ( long, difficile, délicat ; cahier de doléances. dans l'avant-dernière nuit ; au Canada en avril 1972 ; les vocations prioritaires ; les cordons de la bourse ; 200 millions de francophones) ; (avril) 8 : Niger (En plein désert africain, France et Niger bâtissent à Arlit la ville de l'uranium : endormie depuis des millénaires ; titre en uranium : 70% ; en vase clos) ; 10 : (p.10) L'Église de notre temps (Histoire 1550-1630 : les premiers défenseurs de la liberté religieuse ; Pour " le Concile des jeunes " : la parole est d'abord au tiers-monde ; Sciences religieuses : à la recherche du Christ ; (p.12) Une mine de renseignements sur l'activité du Saint-Siège ; Zambie ( diminution du nombre des vocations sacerdotales ) ;(mai) 22 : (p.5) Afrique centrale (les voies ferrées, un enjeu aussi politique qu'économique
; à travers l'Angola en guerre ; débouchés zambiens ; le rêve du Congo ; la présence japo-naise) ; (p.6) l'Algérie reconnaît la République démocratique allemande ; Afrique du Sud (les étudiants défilent pour protester contre l'arrestation de 350 des leurs) ; (p.7) la Somalie
s'aligne sur le " front révolutionnaire arabe ".
IX. La Croix. JUIN-SEPTEMBRE
, (juin) 7,8 : Cinq minutes avec. Mme Kamba Tshilenge, présidente du " Groupe des jeunes femmes africaines " : Créer une maison d'accueil pour le mères célibataires africaines ; 24 : (p.5) Congo-Kinshasa (la réconciliation du Congo et de la Belgique : le roi Baudoin est toujours Bwana Kitoko, " le Gentil Patron " ; " Baudoin et Mobutu ne sont plus qu'un seul homme " ; retour à un engagement politique belge au Congo ? ; (p.6) Le " sommet " de Tripoli (le président Kadhafi préconise un socialisme arabe excluant toute référence au larxismr-léninisme) ; 25 : (p.2) Interview : le coopérant en Algérie a besoin d'une mystique qui le soutienne, nous dit M. Valentin Hérault, professeur e Algérie ; (juillet) 1 : Radio -Vatican (Paul VI n'est ni un paladin des révolutionnaires, ni un gardien pointilleux du passé) ; (p.8) Dossier : de Léopoldville à Kinshasa (par Ignace Matumbo) ; Après 5 ans de stabilité le Congo fermement engagé sur la voie de la prospérité (pas de surprise possible aux élections ; un pilier du régime : l'armée ; fierté nationale et dépense de prestige ; niveau de la vie en hausse ; une économie fondée sur le cuivre ; baromètre : beau fixe) ; 4 : Paul VI reçoit trois leaders des mouvements de libération des colonies portugaises ( Protestation de l'ambassadeur du Portugal ; Satisfaction des délégués d'Angola, de Guinée et du Mozambique ; Prêtres exilés et interventions des autres Églises d'Afrique) ; 9 : Portugal ( le président Caetano déclare clos l'incident provoqué par la rencontre du Pape et des leaders africains ) ; 21 : (p.2) Opinion : Pour une opération vérité à Djibouti ; un malaise grave ; des propositions concrètes ; (p.7) Dossier : Le règlement des conflits frontaliers maghrébins et leur importance politique (par Édouard Méric) ; une réalité profonde : la fraternité maghrébine ; l'avenir du Sahara espagnol ; une vaste zone de coopération se dessine dans l'Ouest africain) ; 23 : (p.4) Solidarité du tiers-monde pour un embargo total des armes à l'Afrique du Sud ; Le gouvernement algérien impose à la France une augmentation du prix du pétrole ; 28 : (p.4) Maroc (la réforme constitutionnelle adoptée à une écrasante majorité) ; 30 : Le pasteur Carson Blake se rendra en Afrique du Sud ; (août) 2,3 : (p.3) Le différent sur le pétrole saharien ( en attendant que l'État précise sa position, l'ERAP donne des chiffres ) ; (p.4) Kenya (12 prisonniers politiques sont libérés) ;(p.13) Mgr Maury commente la visite au Pape des leaders d'Afrique portugaise ; 8 : Visa pour l'an 2.000 (par Christian Rudel) : Petites nouvelles du développement ; Six milliards d'hommes à nourrir en évitant les pollutions, tel est le rôle de l'agriculture de demain ; Le tiers-monde à travers les revues ; 19,20 : Reportage : Choses vues en Algérie, avec une Sour Blanche aux Ouadhias (I. J'ai passé tant d'années parmi elles que je suis devenue une des leurs. ; II. Un village où il n'y a presque pas d'hommes ; " l'amour, chez nous, vient après "; ils trouvent plus facilement du travail en France ; 22 : Dossier : Une tragédie méconnue : le Burundi (un pays malheureux ; un sujet tabou ; etc.)
(août) 25 : (p.6) Paul VI : il faut défendre la fidélité au Christ et à l'Église ; Abidjan (les évêques africains et malgaches ont étudié le rôle complexe des catéchistes)./ 26 : (p.2) Opinion : le drame des enfants biafrais ; 30,31 : (p.1) L'Afrique est menacée par le choléra ; Tchad ( à la recherche d'un nouvel équilibre ; la France continuera à évacuer ses troupes d'intervention ; Elle enverra de nouveaux conseillers civils ; M. Tombalbaye quitte Paris pour Addis-Abeba). (septembre) 1 : Prêtres " Fidei donum " ; 2 : (p.4) Le Soudan cherche des crédits à l'Est mais préserve son équilibre intérieur ; 3 : (Interview) Mgr Rodhain : " une opération délicate mais nécessaire : le rapatriement des 4.200 enfants biafrais réfugiés au Gabon " ; 5 : (p.5) Madagascar (élections législatives dimanche, 6) ; (p.6) La Semaine missionnaire de Louvain : les Missions à l'heure de l'ocuménisme ; Le Conseil ocuménique des Églises donne 200.000 dollars pour la lutte contre le racisme ; Les évêques canadiens : le chrétien ne peut pas rester passif devant les mouvements de libération dans le monde ; 6,7 : (p.2) (Boîte aux lettres) Réflexions sur le Portugal (à propos de la réception par Paul VI des leaders nationalistes de l'Afrique portugaise) ; (p.5) À la Congrégation pour l'évangélisation des peuples : du nouveau sur le rôle missionnaire des laïcs ; Les Églises d'Afrique du Sud risquent de quitter le Conseil ocuménique ; 9 : (p.5) Zambie ( Le " Sommet " des non-alignés : 52 pays réunis à Lusaka vont s'efforcer de dégager une ligne commune) ; 11 : (p.5) Les livraisons d'armes à l'Afrique du Sud : la France a " déçu " le Sénégal ; Zambie (Lusaka : le " Sommet des non-alignés élabore un important projet sur l'Afrique du Sud) ; (p.9) (À l'horizon) Les catholiques et les migrants ; (Témoignage) L'Église après les tempêtes du Congo-Kinshasa (p.11) ; Affermir la foi (par Jacques Delarue, évêque de Nanterre) ; (p.10) Un Congrès international de Théologiens à Bruxelles : L'avenir de la foi ; (p.12) Après l'arrestation de Mgr Ndongmo au Cameroun : la Mungo-Plastique n'avait pas d'armes affirme un témoin (la fermeture de Mungo-Plastique ; l'arrestation du gérant ; l'expulsion des Européens ; le prétendu dépôt d'armes) ; 12 : Zambie (le " Sommet " des non-alignés se termine par le triomphe du militantisme africain) ; 16 : (pp.1,2) Rentrée scolaire dans l'ex-Biafra ;Le sort des enfants biafrais : une lettre de M. Raymond Offroy ; 17 : Au Congrès théologique de Bruxelles : À la recherche d'un nouveau visage de l'Église pour le monde de demain ; Cameroun ( nouvelles arrestations après l'incarcération de Mgr Ndongmo ) ; 23 : (Dossier) Mauritanie les caravanes de la route du fer (l'affrontement ; reconstruire l'unité ; brassage des populations ; un parti unique ; les femmes et les enfants aussi. ; les plaintes ; la montagne magique ; le milliard chinois ; à la recherche d'une économie moderne) ; 30 : (p.14) Visa pour l'an 2.000 (Petites nouvelles du développement ; L'aide au tiers-monde ou l'inconscience des nantis ; Une bonne alimentation pour lutter contre l'analphabétisme ; Le tiers-monde à travers les revues).
X. La Croix. (OCTOBRE-DECEMBRE)
(octobre) 2 : (p.11) Madagascar ( Un siècle d'évangélisation ; une progression rapide ; lumières et ombres ) ; Soudan ( l'espoir renaît dans le Soudan du Sud) ; (p.12) Zambie (mariages religieux sans prêtres ?) ; Algérie ( le grand séminaire d'Alger est supprimé ) ; Australie (Création d'un Secrétariat catholique-protestant pour l'unité ) . 13 : (p.9) Dossier. - La ville africaine : lumière ou monstre (des ruraux en ville ; " c'est au maître de punir " ; 4 personnes sur10 en chômage ; les coutumes et les habitudes se recréent ; le malaise des citadins ; le nombre des citadins augmente sans cesse ; les jeunes ne restent pas en ville ; organiser le retour à la terre ? ; moderniser les villages) ; (p.10) L'appel du Comité épiscopal français des Missions à l'extérieur ; Du " toutou au père " au laïc engagé (pour une promotion totale des catéchistes ; les orientations immédiates ; " à l'attention de tous " ; (octobre) 10 : (pp.10,11) Journée missionnaire mondiale le 18 octobre ; (Témoignage) L'avenir des Missions dépend beaucoup des catéchistes (sans eux, pas d'évangélisation sérieuse ; ils se soutiennent mutuellement ; il leur faut une sérieuse formation ; ouvrir la voie au développement) ; Un document courageux (Le cardinal Kim réclame une véritable promotion des catéchistes) ; Paul VI (" l'activité missionnaire annonce l'Évangile et ouvre les voies du développement humain ") ; Ne laissez pas passer cette journée sans faire un geste missionnaire ; où va l'argent ? 14 : Tchad (11 militaires français tués au cours d'un accrochage avec les rebelles ; les forces françaises) ; 16 : (p.7) Paul VI ( Tous les chrétiens sont coresponsables des Missions) ; Rome ( Les travaux du Conseil des laïcs) ; Afrique du Sud (un pasteur anglican privé de sa nationalité) ; 18,19 : (Un ethnologue accuse) Robert Jaulin : la paix blanche et les cultures non-blanches (introduction à l'éthnocide ; le Blanc dans l'univers; " Évangélisation coloniale ") ; 20 : (p.7) à Lourdes, les journées du Secours catholique ont révélé les visages multiples de la pauvreté aujourd'hu ; 22 : Nord - Cameroun ( Des chapel-les catholiques incendiées ) ; Togo ( l'État accorde une aide financière importante à l'ensei-gnement confessionnel) ; (p.8) L'avenir de la coopération entre pays riches et pays pauvres :I. La seconde décennie des Nations-Unies pour le développement (étude de Gabriel Marc) ;
23 : (p.7) Paul VI (" il faut dénoncer et abolir la torture ") ; La 7ème Assemblée mondiale des jeunes ruraux catholiques a choisi un engagement au service des opprimés ; Pour la première fois, 51 laïcs et quatorze religieuses participent aux travaux de l'Épiscopat ; (p.8) L'avenir de la coopération entre pays riches et pays pauvres (suite) : II. La coopération internationale en crise (grande page)./ 30 : (p.5) Tchad ( nouveaux combats ) ; (p.6) L'Église et les armes atomiques : I.Dissuasion nucléaire et conscience nucléaire ; + Visa pour l'an 2.000 (par Christian Rudel ) : À travers les revues ; Interview d'Emmanuel F. Bruce : les tabous alimentaires, grand problème de la lutte contre la faim en Afrique ; La production alimentaire mondiale est restée stationnaire en 1969 ; Petites nouvelles du développement ; Algérie (Les mosquées utilisées pour l'alphabétisation des adultes. (novembre) 7 : (p.2) Une heure par mois, est-ce trop pour le tiers-monde ? Comment agir ? (par Michel Sinniger, professeur à l'Institut d'études européennes) ; 8,9 : Le tiers-monde entre la faim et le chômage (par Jean Boissonnat) ; 14 : (p.16) Côte d'Ivoire (incidents dans la région de Gagnoa) (p.17) L'Algérie en quête d'indépendance économique (par Nicole Grimaud) : II. Les mobiles du comportement de l'Algérie ; Maroc (la monarchie marocaine esquisse les voies spécifiques d'une démocratie musulmane) ; 17 : (p.6) L'Algérie en quête d'indépendance économique (suite) : III. Les arguments de M. Bedjaoui en faveur d'une évolution du droit international ; 24 : Le Portugal dément toute attaque contre la République de Guinée ; 25 : Large appui international à la Guinée dont la situation intérieure demeure confuse ; 27 : (p.5) La Guinée accueille froidement la Commission d'enquête du Conseil de sécurité ; (Pétrole) Intensification des négociations franco-algériennes ; Nigeria ( rapatriement d'enfants biafrais) ; 28 : (Enquête) Réflexions d'Afrique (par Pierre Nassara) : la formation, condition essentielle du développement de l'Afrique, mais l'école reste inadaptée ; 29,30 : Cameroun (Affaire de Mgr Ndongmo : les évêques camerounais chez le président Ahidjo).
(décembre) 2 : Guinée (l'opposition revendique les troubles) ; 17 : (Boîte aux lettres) Comment aider le tiers-monde ? ; (p.8) Cameroun ( jeudi : le procès de Mgr Ndongmo et de Ouandié s'ouvre lundi ; Protestation de la Ligue des Droits de l'homme) ; 18 : (p.10) La mission de l'Église aujourd'hui ; Toute l'activité de l'Église doit être le signe d'une présence de Jésus ressuscité. (p.14) Madagascar (l'Église face à son avenir ) ; 28,29 : (p.6) Paul VI rappelle la mission naturelle et chrétienne de la famille ; Cameroun (ouverture du procès de M. Ouandié et de Mgr Ndongmo) ; Guinée (arrestation de Mgr Tchidimbo, archevêque)
(décembre) 30 : (p.7) Cameroun ( Trois juristes internationaux assistent au procès de M. Ouandié et de Mgr Ndongmo ) ; (p.8) Visa pour l'an 2000 (par Christian Rudel) : Connaître l'Afrique ; 31 : (p.2) (Interview sur l'Église et la Famille) José Alvarez Icaza : " il faut découvrir ce que l'Église peut dire aujourd'hui aux nouvelles familles " ; (p.7) Guinée (L'arrestation de Mgr Tchidimbo : une épreuve pour toute l'Afrique) ; Cameroun ( au procès de Yaoundé, Mgr Ndongmo : " je n'ai jamais organisé d'action tendant à détruire le régime ")

JOURNAUX AFRIQUE

A.F.E.R./BULLETIN ANTI-ESCLAVAGISTE/AFRIQUE DOCUMENTS/IMAGES ET MEMOIRE

  • S13 (XIII)
  • file
  • 1888 - 1978
  1. Conférence Romaine des Missions Catholiques d'Afrique :
    Bulletin intitulé "Africanae Fraternae Ephemerides Romanae" (A.F.E.R.),
    de juin 1932 (n° 1) au 15.04.1948 (n° 28). N'a pas paru entre 1941 et 1946.
  2. Bulletin de la Société Antiesclavagiste de France :
    du 25.10.1888 à sept. 1891 (n° 1 à 9, 11 à 20),
    mars 1895, déc. 1895, mars 1896,
    1903 (un numéro), 1904 (n° 39), 1906 (n° 45, 46), 1907 (n° 49, 51, 52).
    1910 nouvelle série : n° 1, 2, 3, 4
    1911 : n° 5, 6, 7, 8 + "Le mouvement des missions catholiques au Congo" (sept. 1911).
    1912 : n° 9, 10, 11, 12.
    1913 : n° 13, 14, 15, 16.
  3. Afrique Documents et dossiers africains (Dakar) :
    • Déc. 1957 (n° 35), mars 1958 (n° 38),
    • 1959 : n° 45, 46, 47, 48-49.
    • 1960, nouvelle série : n° 50 (mars + supplément "La médecine sociale au Sénégal" dossier), n° 52 (juil - août), n° 53 (sept. - oct.), n° 54 (nov. -déc.).
    • 1961 : n° 55, 56, 57, 58, 59, 60.
    • 1962 : n° 61, 62, 63, 65.
    • 1963 : n° 66, 67, 68-69, 70-71.
    • 1964 : n° 72, 73, 74, 75, 76-77.
    • 1965 : n° 78, 79, 80, 81-82, 83.
    • 1966 : n° 84 + supplément dossier "Voyages du Sieur de Glicourt, 1778-1779", Pierre LINTINGRE, n° 85-86, 87, 88-89.
    • 1967 : n° 90, 91, 92, 93, 94-95.
    • 1968 : n° 96, 97, 98-99, 100.
    • 1969 : n° 101, 102-103, 104, 105-106.
    • juin 1978 : n° 107 Tables de la revue 1954-1969.

DIVERS

AFRICA/COR UNUM

  • SR-85
  • file
  • 1968 - 2007
  • 1/ Africa (revue) de sept. 1996 à décembre 2007.
  • 2/ Cor Unum (revue de la Maison généralice de Rome), année 1968 (reliés).

BULLETINS, REVUES ET JOURNAUX

Résultats 1 à 10 sur 695